DAVID LIEBMAN : Les éléments : l'eau (avec Pat Metheny)

Catalogue# 71043 – UPC# 602267104325

David Liebman : sax soprano/sax ténor, flûte en bois;

Pat Metheny : guitares;

Billy Hart : Tambours;

Cecil McBee : Basse

Écoutez sur votre service de streaming préféré.

ECOUTE MAINTENANT

… la musique est tout simplement géniale. Water est le premier enregistrement de Liebman avec Metheny, et c'est une combinaison solide… s'il continue à faire des disques aussi engageants que celui-ci, ce sera une libation suffisante : un grand verre d'eau.” – Magazine Downbeat

Récipiendaire de 20 Grammy Awards, Pat Metheny joue aux côtés du virtuose du saxophone David Liebman alors qu'il dirige ce remarquable quatuor, qui comprend les architectes de jazz Cecil McBee et Billy Hart, alors qu'ils examinent la nature expansive et insaisissable de l'élément primordial, l'eau. Des ballades impressionnistes aux tsunamis sonores, l'album Arkadia Records de David Liebman, Les éléments : l'eau est probablement le projet le plus ambitieux de la carrière de Liebman.

Voici un album concept de jazz qui fonctionne plutôt bien… La combinaison de Liebman et Metheny est particulièrement forte, allant de passages doux et ethniques à une explosivité avant-gardiste rugissante - un rappel puissant qu'il y a bien plus que le jazz dans les années 90 que les examens rétrospectifs plus fréquents du passé.» – Don Heckman, Los Angeles Times

Ils produisent une plus grande variété de timbres et de textures que la plupart des quatuors en raison de Liebman doublant le saxophone ténor et soprano et la flûte en bois et Metheny employant plusieurs guitares : acoustique, électrique, guitare synthé et guitare Pikasso. Chaque membre du groupe joue de manière impressionnante. Liebman a un son de soprano brillant et attrayant et affiche une grâce rythmique considérable lorsqu'il joue de l'instrument. Au ténor, il est puissant ; son solide travail de registre grave complet mérite une attention particulière. Et quel beau et gros son de flûte il produit.» – Harvey Pekar, JazzTimes Magazine

En collaboration avec le guitariste prodige Pat Metheny, le reediste David Liebman, qui joue du saxophone ténor, du saxophone soprano et de la flûte traversière, explore à travers la musique les divers aspects et facettes de l'eau, source de vie et régénératrice d'âmes. La combinaison de Liebman et Metheny sur cet album est époustouflante. Alors que l'album Arkadia Records, Dave Liebman : Les éléments : l'eau, penche vers les sensibilités moins traditionnelles du jazz, il contient également une qualité terreuse qui le relie aux sons de la nature, et crée ainsi un album organique mais contemporain à la fois accessible et inventif.

Sélection de chanson :

  1. Eau : donneuse de vie – 6:32
  2. Bonnets blancs – 7:10
  3. Le cadeau du ciel – 4:27
  4. Intermède de basse – 2:09
  5. Piscine réfléchissante – 7:06
  6. Onde de tempête – 8:56
  7. Intermède de guitare – 1:19
  8. Fonts baptismaux – 4:14
  9. Flux et reflux – 5:58
  10. Thème de l'eau (reprise) – 1:12
  11. Réflexions de Liebman sur l'Eau – 8:53

David Liebman : Saxophone soprano/saxophone ténor, flûte traversière en bois
Pat Metheny : Guitares
Billy Hart : Tambours
Cecil McBee : Basse

Composé par Dave Liebman

Notes de doublure par : Howard Mandel

Produit par: Bob Karcy
Temps total: 57:55 minutes

Ce que disent les critiques :

…Liebman s'envole dans la stratosphère avec ses soins sur la soprano…L'eau prend la forme qui lui est donnée. Ici, il coule dans tous les sens.» – Jerry D'Souza, Planète Jazz

…savourez la musicalité à un niveau olympien. McBee et Hart travaillent ensemble par clairvoyance. Ils grondent comme un tonnerre roulant à travers "Storm Surge" et bruissent doucement derrière "Heaven's Gift". Pat Metheny travaille vraiment dur à cette date, comme si les compositions de Liebman le défiaient d'étendre son concept de guitare… Quant au leader, il joue à un niveau comme celui de Sonny Rollins à la fin des années 50, très complexe, riche en harmoniques et assuré techniquement. Sa maîtrise est si complète qu'elle en est un peu effrayante… un orage majestueux et déchaîné à contempler avec émerveillement.» – John Chacona, Signal au bruit

« Depuis plus de trois décennies, le saxophoniste Dave Liebman produit certains des meilleurs jazz modernes au monde… « The Elements: Water » est un album thématique basé sur l'eau, et le résultat est l'une des œuvres les plus harmoniquement aventureuses et profondes de Liebman à ce jour… Rien n'est en stock sur cet album. Il n'y a pas de cliché bop et les compositions sont toutes efficaces pour évoquer l'immensité du sujet. Hautement recommandé.” – David Dorkin, Avis sur les fusibles

… des solos courageux… Liebman, depuis ses jours en faveur d'un Miles Davis électrisé, a été tout aussi oser faire confiance aux instincts et aux talents de ses compagnons, équilibrant leur contribution avec le style de composition serré et la livraison de saxophone croquante trouvé sur des coupes telles que "Storm Surge". Le saxophoniste a choisi un élément approprié pour rendre hommage, celui qui soit parallèle à sa fluidité… Ce n'est certainement pas de la musique pour le bain et deviendra une coupe de froid face à ceux qui préfèrent leur jazz plus stéréotypé. – Dave McElfresh, Mine d'or

« L'icône du saxophone soprano et pionnier du jazz moderne Dave Liebman fait équipe avec le guitariste de jazz tout aussi talentueux et célèbre Pat Metheny pour leur tout premier enregistrement. Sur « White Caps », Liebman prend la hache du ténor car son phrasé est furieux et cinglant… des images vives, qui deviennent parfois réalistes… « The Elements: Water » est une imagerie lucide rendue par la composition et le travail d'ensemble. 3,5 étoiles. – Glenn Astarita, allaboutjazz.com

« L'influence indélébile de John Coltrane sur le style de ténor de Liebman (il joue aussi du soprano) joue ici très bien, surtout sur les numéros les plus épineux. Un ensemble difficile et souvent magnifique. – Jared Rutter, joueurs

Un disque profondément provocateur centré sur un thème d'actualité de l'eau… Liebman est parfaitement capable de prendre ses visions et de les transmuter en termes d'action avec un succès signalé comme il l'a réalisé sur ce projet… Le premier choix de Liebman des éléments est fort… Liebman a réuni un groupe de musiciens compatibles et dynamites investis de sensibilités intuitives et d'adaptabilités… En substance, Liebman est un compositeur-joueur-éducateur passionné qui cherche constamment à créer et à partager. "The Elements: Water" est une telle aventure à ne pas manquer…” – Dr Herb Wong, Jazz Educators Journal

""Water", la première des quatre suites projetées inspirées par les éléments, mérite l'attention de quiconque est attiré par la lignée de saxophones ténor et soprano John Coltrane-Wayne Shorter. Avec la section rythmique impeccable du batteur Billy Hart et du bassiste Cecil McBee, "Water" présente un Pat Metheny animé explorant presque autant de couleurs sur les guitares électriques et acoustiques que Liebman sur ses cors et sa flûte en bois.» – Richardson, gardien de la baie de San Francisco

« …(l'album) est à la fois une vitrine de grandes performances et compositions de jazz… Tout s'assemble et sonne formidablement, et c'est un groupe spécial de musiciens… Je recommande vivement cet enregistrement à tout amateur de jazz improvisé sérieux. Vous ne serez pas déçu. – À propos.com

À propos de Dave Liebman :

Adolescent, lorsqu'il a vu (et entendu) pour la première fois John Coltrane jouer au célèbre Birdland Club de New York, David Liebman est immédiatement tombé amoureux du jazz. Virtuose du saxophone soprano et compositeur novateur, l'attachement de Lieb au jazz a toujours été plus que musical. L'esprit derrière la musique et la communauté de musiciens et d'auditeurs font partie de sa vie dans le jazz.

Le commencement avec Elvin Jones et Miles Davis :

Né à Brooklyn, NY en 1946, Liebman a grandi en jouant une variété d'instruments et en étudiant le jazz avec Lennie Tristano, Joe Allard et Charles Lloyd. Juste après avoir obtenu un diplôme en histoire américaine de la NYU, il a aidé à fonder Free Life Communication, une coopérative de musiciens de jazz. Il a également rejoint Dix roues motrices en 1970, l'un des premiers groupes de jazz fusion/rock. Après environ deux ans avec eux, il passe au poste de saxophone/flûte dans le groupe du légendaire batteur Coltrane, Elvin Jones. En 1973, son apprentissage atteint son apogée lorsque Miles Davis l'invite à rejoindre son groupe.

Les groupes musicaux de Liebman :

Sa tête bouillonnant constamment de nouvelles idées, Lieb a dirigé un certain nombre de groupes, jouant dans une variété de styles. Son premier groupe, qu'il a formé avec Bob Moses en 1970, s'appelait Trio à ciel ouvert. En 1973, avec le pianiste Richard Beirach, il forme Ferme d'observation, qui a fait le tour du monde, a enregistré plusieurs records et a décroché la première place en Down Beat's 1976 Sondage de la critique internationale dans la catégorie Groupe le plus méritant d'une plus large reconnaissance. En 1981, avec Beirach, George Mraz et Al Foster, il forme un groupe appelé Quête. Quest a atteint son apogée entre 1984 et 1991, après l'arrivée du bassiste Ron McClure et du batteur Billy Hart.

Quand on parle de Dave Liebman, il est impossible de passer sous silence son fidèle compagnon et l'instrument de sa passion : le saxophone soprano. Bien qu'il ait commencé sa carrière en jouant toutes sortes de cors, il décide à la fin des années 70 de se consacrer exclusivement au saxophone soprano. Les critiques et les fans l'ont toujours classé parmi les cinq meilleurs saxophonistes soprano au monde. Un certain nombre d'orchestres et d'ensembles de chambre européens, avec lesquels il a joué et enregistré, ont commandé des œuvres spécialement conçues pour capturer une marque unique de jeu.

Éducateur et clinicien :

L'engagement total de Lieb envers le jazz se manifeste dans la création en 1989 de l'Association internationale des éducateurs de jazz (IAJE), une organisation avec des membres dans 40 pays différents dédiée à la mise en relation des professeurs de jazz avec les étudiants. Sa propre érudition et ses talents d'enseignant l'ont rendu très demandé dans les ateliers et les cliniques du monde entier. Régulièrement, le National Endowment for the Arts (NEA), qui lui a décerné des bourses de composition et d'interprétation, attribue des bourses aux musiciens qui souhaitent étudier avec lui.

Enregistrements avec Arkadia Records :

Et pourtant, malgré tous ses efforts organisationnels et pédagogiques, le premier amour de Lieb reste la musique elle-même. Il avait enregistré des dizaines d'albums sous son propre nom et était un sideman vedette sur près de 200 autres. Signalant son intention de concentrer ses énergies sur la création musicale, il a signé un accord d'enregistrement exclusif avec le New York's Arkadia Jazz, enregistrant quatre albums très acclamés et apparaissant sur plusieurs autres. Avec le célèbre Groupe David Liebman, il a enregistré l'album « Nouvelle vue », qui est sorti au début de 1997. D'autres albums que Liebman a enregistrés pour Arkadia Records sont un enregistrement du chef-d'œuvre éthéré de John Coltrane, « Suite de méditation », un projet commun avec le guitariste Pat Metheny intitulé « Les éléments : l'eau » et « Dave Liebman joue Puccini : Une promenade dans les nuages ». Liebman a reçu une nomination aux Grammy Awards pour sa performance de "Mes choses préférées" sur l'album, « Arkadia Jazz All-Stars : Merci, John (Notre hommage à John Coltrane) ».

En 2011, Dave Liebman a été honoré en tant que maître du jazz du National Endowment for the Arts (NEA). L'un des citoyens les plus innovants et les plus dévoués du monde du jazz, Liebman n'a pas à lutter contre la tentation de se reposer sur ses lauriers, l'idée ne lui est jamais venue.

fr_FRFrench
Arkadia Records Logo popup

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières sorties, listes de lecture et contenu vidéo Jazz exclusif. Pas de spam, juste des exclusivités Jazz de notre catalogue.

Vous vous êtes enregistré avec succès!