DAVID LIEBMAN : Nouvelle vue

Catalogue# 71041

UPC# 602267104127

David Liebman : Saxophone soprano et saxophone ténor ;

Vic Juris : Guitare; Phil Markowitz : Piano et synthé ;

Tony Marino : Basse; Jamey Haddad : Batterie/percussions ;

Café: Percussion

ECOUTE MAINTENANT

"Choix des critiques - Top 5 des enregistrements de l'année." – JazzTimes, Chuck Berg et Bret Primack

L'artiste d'Arkadia Records, le virtuose du saxophone soprano de jazz Dave Liebman, avec son groupe et le grand percussionniste brésilien Café, innove dans cet album inspiré, intitulé « David Liebman : Nouvelle vue ». Mélanger des rythmes brésiliens avec des ballades pénétrantes telles que "Domaine", "La belle et la Bête", et « Zingaro (Portrait en noir et blanc) », cet enregistrement est, selon les mots de l'innovateur Liebman, son "sortie la plus optimiste à ce jour."

« Son « New Vista » effervescent… reflétant la musique du Brésil, Liebman sonne exceptionnellement confortable et détendu, alors que ses lignes de soprano fluides et clairement articulées dardent, tissent et flottent à travers les rainures changeantes… Liebman affiche une merveilleuse facilité lyrique, apportant une belle, ton quelque peu haletant aux rythmes séduisants et aux mélodies enivrantes. Il ajoute une chaleur et une sensation extraordinaires à ces morceaux… Il est difficile de se souvenir d'un projet Liebman aussi dynamique et immédiatement attrayant que New Vista. – Temps mort, Jon Andrews

celui de David Liebman Nouvelle vue est une aventure extraordinaire. C'est pourtant ce que nous attendons de Liebman, l'un des véritables innovateurs de la musique contemporaine. Bien que venant de franchir le cap du demi-siècle, Lieb joue avec une intensité palpitante d'énergies juvéniles.

« En même temps, son jeu possède une sagesse semblable à celle de Salomon. À un certain niveau, il y a une brillante reconfiguration du passé, de l'héritage considérable de Dave, ainsi que de ceux de Miles (Davis) et Trane (John Coltrane). Et pourtant la musique jaillit de l'immédiateté du moment. Ainsi, bien qu'imprégnés de l'esprit des géants, les quêtes passionnées de Dave repoussent à nouveau le présent et le futur.

Dans le bien intitulé « Nouvelle vue », sans doute le projet le plus évaluable de Dave à ce jour, l'inspiration vient en grande partie du Brésil. Ceci, cependant, n'est pas la Bossa Nova de votre père – ou de votre mère. En effet, c'est un voyage électro-amazonien dans un hyperespace néo-musical exotique et rythmé, un royaume magique où le mythe et le rêve dansent avec un joyeux abandon.

Je n'ai aucun doute que New Vista sera un jalon dans la carrière déjà distinguée de Liebman. Ses attraits sont nombreux. Son impact est immédiat. En effet, c'est un amusement sérieux et joyeux au sommet par l'un de nos grands artistes contemporains, le saxophone extrodinaire, Dave Liebman. – Dr Chuck Berg

« Liebman a développé une voix persuasive et personnelle et une approche simple qui se concentre non seulement sur les notes choisies, mais aussi sur le timbre choisi pour les mettre en valeur. » – Gary Giddins, La voix du village

Plus connu comme membre clé du Miles Davis Quintet dans les années 1970, Dave Liebman, avec les musiciens notables Phil Markowitz, Tony Marino, Jamey Haddad, Vic Juris et le maître de percussion brésilien Café, crée ce CD passionnant, « David Liebman : Nouvelle vue » qui fusionne le jazz avec des influences brésiliennes ; culminant dans un enregistrement exaltant de la vision musicale individuelle de Dave Liebman.

Sélections de chansons :

1. Nouvelle vue David Liebman 6:46
2. Domaine B. Martino/B. Brightetti 5:18
3. De vrais rêves Phil Markowitz 7:05
4. Si loin, si près Caris Visentin 5:23
5. Chaussettes de Noël David Liebman 6:03
6. La Belle et la Bête Alan Menken/Howard Ashman 5:29
7. Glisse dans la jungle Phil Markowitz 7:00
8. Zingaro (Portrait en noir et blanc) Antonio Carlos Jobim 5:51
9. L'homme grossier David Liebman 5:55

David Liebman : Saxophone soprano et saxophone ténor
Vic Juris : Guitare
Phil Markowitz : Piano et synthé
Tony Marino : Basse
Jamey Haddad : Batterie et percussions
Café: Percussion

Produit par: Bob Karcy
Temps total: 54:58

Ce que disent les critiques :

« … une fusion de paysages sonores avec une touche résolument brésilienne. Cette musique coule dans un torrent de magie percussive et de lignes mélodiques qui semblent parfois défier les lois de la gravité. New Vista repousse les frontières brésiliennes de manière inattendue et délicieuse… un album gratifiant avec cette touche de magie que tout bon enregistrement brésilien s'efforce d'offrir. – Scott Adams, La revue brésilienne

« (New Vista) génère une bouffée d'air frais. Liebman est un joueur d'une véritable virtuosité et sa maîtrise à la fois de son instrument et de tout contexte dans lequel il pourrait apparaître rendent cet album attrayant. La musique annonce très tôt sa distinction à travers la chanson titre, une composition de Liebman qui darde des rythmes de samba sur les ailes d'une mélodie boppish. Liebman a… avec beaucoup de talent et de bon goût, réussi à créer une musique parfois assez forte pour vous faire sauter les cheveux… à partir d'éléments qui portent rarement une telle force. – William Stephenson, Jazziz

« Le saxophoniste Liebman a si bien joué pendant si longtemps dans des décors si variés qu'il peut actuellement être pris pour acquis. Cet enregistrement est… plein de subtilité et de lyrisme… sur lequel il contribue des solos fluides et séduisants. – Harvey Pekar, JazzTimes

« L'ancien saxophoniste de Miles Davis, David Liebman, est l'un des saxophonistes les plus imaginatifs du jazz. – Gavin Magazine

« New Vista est un mélange astucieux et pénétrant de sons free-bop et brésiliens qui conviendra aussi bien au hard core jazz qu'à ceux qui n'aiment pas se demander : « Où est la mélodie ? après avoir acheté un album. – James Isaacs, Boston Sidewalk Choice

"LE CHOIX DES ÉDITEURS." – Rick Marx, jazzcentralstation

« New Vista… est magistral dans la mesure où Liebman est chargé, négociant son cor magnifiquement, avec harmonie et testant avec amour ses limites. Certes, le saxophoniste/leader brille constamment… prouvant sa stature comme l'un des saxophonistes les plus remarquables de notre époque. – Steven A. Loewy, Cadence

« David Liebman ne connaît qu'une seule façon de jouer : avec passion et engagement total. Le nouveau Vista montre que la musique n'a pas besoin d'être simple ou calculée pour être accessible. Les thèmes inclus dans cet enregistrement sont aussi aérés et hummables que n'importe quoi sur les ondes radio dites « smooth jazz », mais l'engagement de Liebman est toujours évident. » – James Hale, critique du CD Planet Jazz

À propos de Dave Liebman :

Adolescent, lorsqu'il a vu (et entendu) pour la première fois John Coltrane jouer au célèbre Birdland Club de New York, David Liebman est immédiatement tombé amoureux du jazz. Virtuose du saxophone soprano et compositeur novateur, l'attachement de Lieb au jazz a toujours été plus que musical. L'esprit derrière la musique et la communauté de musiciens et d'auditeurs font partie de sa vie dans le jazz.

Le commencement avec Elvin Jones et Miles Davis :

Né à Brooklyn, NY en 1946, Liebman a grandi en jouant une variété d'instruments et en étudiant le jazz avec Lennie Tristano, Joe Allard et Charles Lloyd. Juste après avoir obtenu un diplôme en histoire américaine de la NYU, il a aidé à fonder Free Life Communication, une coopérative de musiciens de jazz. Il a également rejoint Dix roues motrices en 1970, l'un des premiers groupes de jazz fusion/rock. Après environ deux ans avec eux, il passe au poste de saxophone/flûte dans le groupe du légendaire batteur Coltrane, Elvin Jones. En 1973, son apprentissage atteint son apogée lorsque Miles Davis l'invite à rejoindre son groupe.

Les groupes musicaux de Liebman :

Sa tête bouillonnant constamment de nouvelles idées, Lieb a dirigé un certain nombre de groupes, jouant dans une variété de styles. Son premier groupe, qu'il a formé avec Bob Moses en 1970, s'appelait Trio à ciel ouvert. En 1973, avec le pianiste Richard Beirach, il forme Ferme d'observation, qui a fait le tour du monde, a enregistré plusieurs records et a décroché la première place en Down Beat's 1976 Sondage de la critique internationale dans la catégorie Groupe le plus méritant d'une plus large reconnaissance. En 1981, avec Beirach, George Mraz et Al Foster, il forme un groupe appelé Quête. Quest a atteint son apogée entre 1984 et 1991, après l'arrivée du bassiste Ron McClure et du batteur Billy Hart.

Quand on parle de Dave Liebman, il est impossible de passer sous silence son fidèle compagnon et l'instrument de sa passion : le saxophone soprano. Bien qu'il ait commencé sa carrière en jouant toutes sortes de cors, il décide à la fin des années 70 de se consacrer exclusivement au saxophone soprano. Les critiques et les fans l'ont toujours classé parmi les cinq meilleurs saxophonistes soprano au monde. Un certain nombre d'orchestres et d'ensembles de chambre européens, avec lesquels il a joué et enregistré, ont commandé des œuvres spécialement conçues pour capturer une marque unique de jeu.

Éducateur et clinicien :

L'engagement total de Lieb envers le jazz se manifeste dans la création en 1989 de l'Association internationale des éducateurs de jazz (IAJE), une organisation avec des membres dans 40 pays différents dédiée à la mise en relation des professeurs de jazz avec les étudiants. Sa propre érudition et ses talents d'enseignant l'ont rendu très demandé dans les ateliers et les cliniques du monde entier. Régulièrement, le National Endowment for the Arts (NEA), qui lui a décerné des bourses de composition et d'interprétation, attribue des bourses aux musiciens qui souhaitent étudier avec lui.

Enregistrements avec Arkadia Records :

Et pourtant, malgré tous ses efforts organisationnels et pédagogiques, le premier amour de Lieb reste la musique elle-même. Il avait enregistré des dizaines d'albums sous son propre nom et était un sideman vedette sur près de 200 autres. Signalant son intention de concentrer ses énergies sur la création musicale, il a signé un accord d'enregistrement exclusif avec le New York's Arkadia Jazz, enregistrant quatre albums très acclamés et apparaissant sur plusieurs autres. Avec le célèbre Groupe David Liebman, il a enregistré l'album « Nouvelle vue », qui est sorti au début de 1997. D'autres albums que Liebman a enregistrés pour Arkadia Records sont un enregistrement du chef-d'œuvre éthéré de John Coltrane, « Suite de méditation », un projet commun avec le guitariste Pat Metheny intitulé « Les éléments : l'eau » et « Dave Liebman joue Puccini : Une promenade dans les nuages ». Liebman a reçu une nomination aux Grammy Awards pour sa performance de "Mes choses préférées" sur l'album, « Arkadia Jazz All-Stars : Merci, John (Notre hommage à John Coltrane) ».

En 2011, Dave Liebman a été honoré en tant que maître du jazz du National Endowment for the Arts (NEA). L'un des citoyens les plus innovants et les plus dévoués du monde du jazz, Liebman n'a pas à lutter contre la tentation de se reposer sur ses lauriers, l'idée ne lui est jamais venue.

fr_FRFrench
Arkadia Records Logo popup

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières sorties, listes de lecture et contenu vidéo Jazz exclusif. Pas de spam, juste des exclusivités Jazz de notre catalogue.

Vous vous êtes enregistré avec succès!